Le Master

Programme des cours

 

 Faire des études en anthropologie à l'ULiège ? 

 

Le Master

 

Construit sur des fondations théoriques et méthodologiques en sciences humaines, le master en anthropologie de l’Institut vise à donner aux étudiants des outils intellectuels adéquats pour déchiffrer les dynamiques complexes à l’œuvre dans notre monde aujourd’hui : les échanges économiques, les religiosités émergentes, les dynamiques migratoires, ou encore la reconfiguration des identités homme/femme. 

Au terme de leur formation, les étudiants seront en mesure de dépasser les analyses simplistes auxquels ces phénomènes sociaux sont fréquemment réduits pour les comprendre dans leur complexité et leur diversité. Ils pourront en outre servir d'interprètes entre mondes sociaux, et donc faciliter leur intercompréhension, par exemple dans la relation entre les acteurs institutionnels (associations, organisations de développement, administrations, etc.) et les bénéficiaires de leurs projets.
La Faculté peut se targuer d'assurer une formation solide en anthropologie, avec un large panel de cours d'excellente qualité. Les points forts de ce master sont l'anthropologie du développement et du changement social, l'anthropologie de la communication, l'anthropologie de l'enfance et de la famille, et l'anthropologie de la migration.
Toutefois, le master couvre l'ensemble des domaines de la discipline, et les enseignants sont attentifs à encourager les étudiants dans les thèmes de recherche de leur choix.

Partant de la lecture critique des textes originaux en anglais et en français, les cours thématiques proposés dans le cadre de ce master mettent l’accent sur l’échange de questions et de réponses, de manière à amener les étudiants à penser par eux-mêmes. Leur capacité à réfléchir sur des problèmes variés et, plus largement, à adopter une posture anthropologique face aux problèmes du monde contemporain est en effet conçue comme un enjeu majeur de la formation. L’acquisition de cette compétence passe, enfin, par celle qui consiste à développer une argumentation par écrit. C’est pourquoi les étudiants sont invités durant leur cursus à rédiger plusieurs essais structurés et synthétiques.


Une importance toute particulière est accordée, dans la formation en anthropologie de la faculté, à la confrontation au terrain. Les étudiants apprennent tout d’abord à élaborer une problématique, à maîtriser les méthodes de recherche par la pratique, et à interpréter les résultats par la réalisation d’une enquête collective à Liège. Cette expérience est ensuite développée sur un plan individuel dans le cadre de la recherche de mémoire, qui doit inclure un terrain de deux mois minimum. C’est au travers de ces mises en situation pratiques, en effet, que les diplômés de l’Institut pourront acquérir une compétence professionnelle en anthropologie.
Les étudiants en anthropologie sont accompagnés dans la réalisation de ces travaux. La faculté offre à cet égard un encadrement rapproché de qualité, qui permet aux étudiants de nouer des rapports informels avec les enseignants. Ceux qui le souhaitent peuvent aussi s'impliquer dans notre laboratoire de recherche (LASC) en participant à ses séminaires. C’est ce suivi pédagogique individualisé et cette ouverture à la vie scientifique collective qui sont, à notre sens, le meilleur moyen de communiquer une passion.