Anthropologie de l'enfance, de la jeunesse et des institutions

Cet axe articule l’étude de la construction sociale, symbolique et politique de l’enfance et de la jeunesse avec celle de la vie quotidienne et de l’agency des enfants et des jeunes. La méthodologie y est abordée dans une perspective épistémologique et éthique.


L’approche consiste principalement en une « ethnographie du détail » basée sur l’observation participante. Celle-ci est centrée sur les dimensions situationnelles, verbales et non-verbales des interactions des enfants et des jeunes, acteurs et sujets, avec leur environnement – humain, non-humain, matériel et immatériel, institutionnel et familial. Nous cherchons également à comprendre comment les questions liées à l’enfance et à la jeunesse sont abordées dans l’espace politique et public, et comment elles sont vécues au quotidien par les acteurs.


Au-delà, la réflexion porte sur les apports de l’anthropologie de l’enfance et de la jeunesse à l’anthropologie générale et sur les changements sociaux et culturels – reconfigurations de la parenté, de la santé, des migrations, du développement, identitaires, politiques, publiques, institutionnelles, et religieuses, etc. – à l’œuvre dans les sociétés contemporaines à travers le monde. L’ambition est ainsi d’enrichir la connaissance de l’enfance, des enfants et des jeunes, et, plus largement, celle de l’homme et des sociétés ou communautés étudiées.

 

----------

 

This research theme combines the study of the social, symbolic and political construction of childhood and youth with that of children and young people’s daily life and agency. The methodology is addressed from an epistemological and ethical perspective.


Our approach mainly consists of an “ethnography of detail” based on participant observation. The latter focuses on the situational verbal and non-verbal dimensions of the interactions of children and young people, as both actors and subjects, with their environment – human or non-human, material or immaterial, institutions and family. We also aim to grasp how issues related to childhood and youth are approached in the political and public space, and how they are daily experienced by all actors.


Moreover, this theme paves the way for a discussion on the contributions of the anthropology of children, childhood and youth to anthropology as a discipline, as well as to an analysis of the contemporary social and cultural changes – namely kinship, health, migration, development, identity, political, public, institutional, and religious reconfigurations, etc. – in societies throughout the world. By doing this, we aspire to broaden our knowledge of childhood, children and youth, and more generally of human beings and societies or communities we study.